Les hésitants ont-ils les clefs du 1er tour ?


Dans cette élection qui ne ressemble à aucune autre, l’incertitude relative des intentions de vote des électeurs est un des phénomènes les plus remarquable : à une semaine du vote, près d’un électeur sur 3 (29%) admet ne pas s’être déterminé définitivement.

Scan-research / Le  Terrain a examiné les évolutions qui peuvent encore intervenir au sein de cet électorat des hésitants : nous avons demandé aux électeurs qui n’étaient pas sûrs de leurs choix, ainsi qu’aux indécis, pour quels autres candidats ils pourraient éventuellement voter.

Des réservoirs de voix encore significatifs pour Macron, Mélenchon et Fillon.

Un premier examen du solde de ceux qui abandonneraient éventuellement le candidat de leur premier choix et de ceux qui rejoindraient éventuellement un autre candidat, montre que Emmanuel Macron, Jean Luc Mélenchon et Benoît Hamon seraient éventuellement les grands bénéficiaires de ces transferts de voix des derniers jours.

Solde des
transferts de voix des hésitants

Nicolas DUPONT-AIGNANT 1,09 %
Marine LE PEN 0,40 %
Emmanuel MACRON 5,26 %
Benoît HAMON 6,34 %
Nathalie ARTHAUD – 0,21 %
Philippe POUTOU – 0,01 %
Jean LASSALLE – 0,27 %
Jean-Luc MELENCHON 7,12 %
François ASSELINEAU – 0,02 %
François FILLON 4,08 %
Solde des répondants « ayant indiqué une intention de vote en faveur d’un candidat » Ou « indécis » MAIS « non sûrs de leurs choix » ET « ayant indiqué un autre candidat pour lequel ils pourraient éventuellement voter ».

On remarquera que François Fillon conserve également, quoique dans une moindre mesure, des réserves lui permettant de figurer au second tour.

Marine le Pen, quant à elle, dispose d’un socle important d’électeurs sûrs, elle ne peut en revanche guère compter sur un réservoir de voix suffisant pour franchir enfin le « plafond de verre » qui maintient le Front National éloigné du pouvoir.

 

  • Emmanuel Macron le second choix des indécis ?

Pour Emmanuel Macron, les transferts de voix avec les autres candidats serait presque un jeu à somme nul. Ses électeurs qui envisageraient de voter pour un autre candidat hésitent principalement avec les candidats de gauche : 1,9% opteraient pour Benoît .Hamon, 2,13% pour Jean-Luc Mélenchon. Dans une moindre mesure ils pourraient apporter leurs voix à François Fillon (2,2%). Mais ces possibles départs sont compensés par de possibles arrivées dans des proportions analogues en provenance de ces mêmes électorats de Benoît Hamon (1,39 %), de Jean-Luc Mélenchon (1,76%) ou de François Fillon (1,51%). C’est en fait chez les indécis que se trouvent les réservoirs de voix les plus significatifs pour le candidat de En Marche (7,63% soit près d’un tiers de ceux-ci).

Diapositive6

  • Jean Luc Mélenchon le candidats des hésitants de gauche

Les hésitations des électeurs autour du candidat de la « France insoumise » se situent pour l’essentiel entre lui et les autres candidats de gauche et de centre gauche et tendent également à s’annuler. Notons toutefois qu’il pourrait attirer quelques électeurs de Marine Le Pen (1,61%). Sa plus grande chance de progression se situe cependant parmi les électeurs indécis (5,34 %) et notamment les plus jeunes d’entre eux.

Diapositive7

  • Marine Le Pen sous le plafond de verre

La candidate du Front National dispose d’un électorat plus solide, bien qu’elle puisse perdre dans de faibles proportions des électeurs au profit de François Fillon (1,12%) ou de Jean-Luc Mélenchon (1,61%) et ne dispose que de peu de réserves de voix chez les autres candidats. Seuls des électeurs aujourd’hui indécis (2,09%) pourraient être éventuellement sensibles à ses arguments.

Diapositive5

 

  • François Fillon toujours solide

Plus encore que Marine Le Pen le candidat des Républicains peut compter sur un électorat sûr de son vote, notamment parmi les électeurs les plus âgés, qui sont aussi les plus disciplinés. Seul Emmanuel Macron serait en mesure d’attirer à lui quelques un de ses électeurs (1,5%).

En revanche François Fillon dispose encore d’une capacité de progression non négligeable.  En premier lieu chez les électeurs du même Emmanuel Macron (soit 2,22%, avec donc un solde positif de près d’un point avec ce candidat). Il peut également compter sur un nombre significatif d’indécis (3,88 %) qui pourraient ainsi le propulser au second tour.

Diapositive4

 

 

Notice technique.

La notice technique a été déposée à la commission des sondages le 17 avril 2017.

  • Date de réalisation.
    • L’enquête a été réalisée par téléphone du 13 au 15 avril 2017.
    • Heure d’appel : en semaine 17h – 21h et Samedi 10 – 20h.
  • Dispositif d’enquête.
    • Enquêteurs assistés d’un logiciel d’enquête (CATI).
    • Plateforme téléphonique basée à Paris
  • Fichier des contacts.
    • Numéros de téléphone composés aléatoirement.
    • Taux de téléphone mobile : 50%
  • Taille de l’échantillon.
  • 1135 personnes inscrites sur les listes électorales.
  • Dont 853 certaines d’aller voter.
  • Dont 642 certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote.
  1. Méthodologie.
    • Méthode des quotas par stratification :
      • Région
      • Taille d’agglomération
      • Sexe
      • Age
      • PCS du chef de famille
  • Redressement.
    • Socio – démo.
    • Reconstitution du vote 1er Tour 2012
    • Reconstitution du vote 2ème Tour 2012

Marge d’erreur : Compte tenu de la méthodologie utilisée (Méthode des quotas) le calcul de la marge d’erreur n’est pas possible. Il est admis par simplification que si elle était calculable, elle serait proche du calcul de la marge d’erreur lorsque l’échantillon est constitué  aléatoirement (échantillon non probabiliste). Ci-dessous marge d’erreur pour un échantillon de 769 individus :

Diapositive22

La marge d’erreur varie selon la taille de l’échantillon et le % de chance choisi.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s