Méthodologie


22452160_sL’enquête est réalisée par téléphone auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population française âgées 18 ans et plus vivant en France métropolitaines.

La méthode d’échantillonnage utilisée est la méthode des quotas. l’échantillon est stratifié selon la région, la taille d’agglomération, le sexe, l’âge, la catégorie socio-professionnelle.

Les risques étudiées.

La partie principale du questionnaire comprend une batterie de questions portant sur près de 64 risques pouvant constituer une menace pour l’homme ou la société. Les risques sont les suivants :

Les risques environnementaux (dégradation de l’environnement et de la Nature).

  1. Pollution de l’air (dégradation de la qualité de l’air).
  2. Pollution de l’eau (dégradation de la qualité de l’eau).
  3. La pollution des mers et des océans.
  4. Le réchauffement climatique.
  5. La déforestation.
  6. La pollution des sols.
  7. La diminution de la couche d’ozone.
  8. Les inondations, Les orages, tempêtes…
  9. La disparition d’espèces animales (biodiversité).
  10. La dégradation du paysage.
  11. L’augmentation du bruit et des nuisances sonores.
  12. L’exposition aux radiations (téléphones, réseaux wifi, etc.).

Les risques politiques.

  1. Le coup d’état par un dictateur.
  2. La guerre avec une autre nation.
  3. L’explosion d’une bombe atomique.
  4. La guerre civile entre Français.
  5. Dépérissement de la démocratie parlementaire (montée de l’abstention, perte d’influence des parlements).
  6. Limitation des libertés fondamentales (liberté d’expression, liberté de la presse, liberté d’association, etc.) (A partir de décembre 2015 (V3)) .

Les risques liés à la dégradation des conditions de vie.

  1. Un accident dans une centrale nucléaire.
  2. Un accident dans une implantation industrielle (explosion d’une usine chimique, fuite de produits toxiques, etc.).
  3. Les effets secondaires toxiques de médicaments ou de vaccins.
  4. Les accidents de la route.
  5. Les technologies modernes de communication (Internet, téléphones mobiles, etc.).
  6. Le développement des bases de données et des fichiers informatiques contenant des données sur la vie privée des individus.
  7. La perte de l’identité culturelle de la France (disparitions de nos modes de vie habituels).
  8. L’isolement (vous retrouver sans famille et sans ami).
  9. Le manque de reconnaissance ou de respect de votre personnalité.
  10. La présence massive d’étrangers sur le territoire français.
  11. L’influence des médias sur l’opinion des individus.

Les risques économiques et sociétaux.

  1. Le chômage.
  2. La perte de revenue.
  3. L’exclusion : devenir un SDF.
  4. La crise économique.
  5. La concentration des richesses entre les mains d’un petit nombre d’individus.
  6. L’influence des grandes entreprises sur la vie sociale et politique.
  7. L’augmentation de la dette publique (à partir de novembre 2016 (V6)).
  8. La faillite des banques et des organismes financiers (à partir de novembre 2016 (V6)).
  9. Les virus informatiques, les spams (à partir de novembre 2016 (V6)).

les risques sanitaires.

  1. La grippe.
  2. Le sida.
  3. La méningite..
  4. les acccidents cardio-vasculaire.
  5. Le cancer.
  6. La maladie d’Alzheimer.
  7. Les autres accidents de santé.
  8. Le burn out (à partir de novembre 2016 (V6)).
  9. L’obésité ou l’anoxérie (à partir de novembre 2016 (V6)).

Les risques alimentaires.

  1. La contamination des viandes d’animaux par des germes infectieux (vache folle, grippe aviaire, salmonellose, etc.).
  2. Les OGM.
  3. Le gluten.
  4. Les Pesticides et les engrais.
  5. Les additifs (conservateurs, colorants, saveurs artificielles, etc.).
  6. Les graisses.
  7. Le sucre.
  8. Le sel.
  9. Le bisphénole (à partir de novembre 2016 (V6)).
  10. Les perturbateurs endoctriniens (à partir de novembre 2016 (V6)).

Les risques liées à la sécurité des biens et des personnes.

  1. Les agressions physiques
  2. Le vol
  3. Le cambriolage
  4. Le viol
  5. L’enlèvement
  6. Les agressions de pédophiles
  7. La drogue
  8. Les attentats terroristes.

Pour chacun de ces risques, les personnes interrogées sont invitées à donner une note sur 10 selon l’intensité de la peur qu’il suscite en eux.

En outre le questionnaire invitait également les personnes interrogées à noter sur une même échelle de 10 points des marques commerciales et des personnalités politiques en fonction de leurs appréciation de celles-ci.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s